top of page
Mélanie 1.jpg

Je me presente...

Thérapeute psychocorporelle

Femme médecine

Sorcière des temps modernes

Gardienne de savoirs ancestraux

Révélatrice de beauté, je chemine depuis 9 ans auprès des femmes en tant que naturothérapeute et sophrologue spécialisée en libération émotionnelle, en périnatalité et en aroma-sacrée. Thérapeute et énergéticienne, autrice et formatrice, je prodigue soins, anime divers stages et ateliers et créée des espaces sacrés autour de cercles de femmes, d'éco-rituels et de rituels de passages.

Je chemine avec l'alchimie, la psychologie jungienne et la médiumnité depuis des années. Mon voyage en Irlande en 2018 fut profondément transformateur et révélateur de ma capacité à transmuter mon plomb en or. Sur cette terre hautement vibratoire, j'ai récupérer de nombreuses parts de moi-même.

 

Dans ce chemin d'éveil, le voyage le plus significatif a été mon initiation à la Sainte Baume en février 2021. Un récit digne du Da Vinci Code que j'aimerai pouvoir un jour partager. J'ai été guidée dans les profondeurs de mon être et dans les dédales de ce massif provençale sur les traces de Marie-Madeleine. J'ai ainsi pu développer mes qualités médiumniques et faire des liens entre des passions de toujours : l'Egypte, les Celtes, les Cathares et les Templiers, les lieux de cultes, les églises ou encore les plantes et les huiles sacrées.

Parmi les récits marquants de ma vie et les grandes initiations, il y a la dernière en date : l'accident de mon petit garçon en août 2021. Alors qu'il a côtoyé la mort et dû se battre pour vivre, j'ai moi-même vécu à ses côtés une mort symbolique douloureuse qui a changé mon existence à tout jamais. Après un tel traumatisme, la vie n'est plus la même et des choses parfois extraordinaires se produisent au cœur de la souffrance la plus dévastatrice. J'ai fait l'expérience de la résilience, un chemin de paix et de retrouvailles. Tel un phénix, je suis revenue à la vie.

Mélanie 2.jpg
  • 2008, licence d'histoire

  • 2010, master d'archéologie

  • 2014, formation en magnétisme universelle avec Isahia Leclerc

  • 2014, création de l'émission de radio Terre d'elles, la voix des Femmes avec Jeya Juillard et Corinne Meynier

  • 2015, diplôme de naturopathe et de sophrologue avec le collège de naturopathie de Midi-Pyrénnée dirigé par Catherine Maudoux

  • 2016 ouverture dans le Tarn et Garonne d'un espace bien-être pluridisciplinaire.

  • 2016, spécialisation en santé féminine et en préparation sophrologique à la naissance avec Catherine Maudoux

  • 2017, formation Rebozo et œuf d'obsidienne avec Yaël Catherinet-Buck

  • 2018, création dans le sud-ouest du Festival du féminin sacré A Fleurs d'elles

  •  2018, création des retraites entre femmes organisées à l'étranger sur des lieux vibrants et des terres sacrées autour des quatre éléments

  • 2018, formation en Gynécologie Holistique avec Marie Pénélope Pérez.

  • 2020, astrologie humaniste avec Isabelle Elvira

  • 2022, cercle des Prophétesses avec Katia Bougchiche

  • 2022, parution de mon oracle Divines Essences sur l'aroma-sacrée

  • 2023, formation à la psychogénéalogie (actuellement en deuxième année)

Curriculum Vitae

Je suis une exploratrice du vivant qui ne cesse de s'émerveiller pour la vie.

biographie

Je m'appelle Mélanie Meynier, qui est mon nom de naissance.

Bien que je sois mariée, je me suis réappropriée mon nom après un long travail sur l'histoire de ma famille, sur la signification de mon prénom et le symbolisme de mes initiales.

Je vibre de toutes mes cellules pour la vie. Mariée et maman de deux enfants, j'explore jour après jour toutes les facettes de mon être.

 

J'ai un esprit libre et sauvage. Je déteste les cases, l'oppression et les atteintes à la liberté. J'adore les grands espaces et la nature, vital pour mon équilibre et mon bien être mais j'aime aussi la frénésie de la ville, les grands hôtels et les SPA, les musées, un bon restaurant et par dessus tout prendre un café en terrasse. Je suis autant roots que princesse et pendant longtemps j'ai eu le sentiment d'être duelle et anormale, aujourd'hui j'embrasse toutes les parts de moi même qui font ce que je suis. C'est aussi pour moi un merveilleux équilibre et par dessus tout j'ai une capacité d'adaptation incroyable qui me permet d'apprécier la simplicité de la vie. J'écoute seulement mes besoins à l'instant T pour troquer mes escarpins avec mon sac à dos de randonnée et vis versa.

 

J'aime la vie ! Je suis une amoureuse de l'humain et de l'Histoire. C'est d'ailleurs avec l'archéologie une passion. J'en ai fait mes études universitaires, licence d'histoire, master d'archéologie.

Maman de deux enfants, fille et garçon de 13 et 9 ans, j'occupe ce poste à temps plein, sans aucun doute mon plus beau métier même s'il faut le dire, le plus difficile également. Ma fille est de cette génération d'enfant ultra connectée et pleine de sagesse. Mon fils est un neuro-atypique porteur d'un handicap, le TDA/H. Un enfant tout aussi exceptionnel.

Je suis une passionnée d'histoire et d'archéologie et ça remonte à mon enfance. D'aussi loin que je me souvienne j'étais fascinée par l'Égypte et ses pyramides. Ainsi pendant que la plupart des enfants de mon âge allaient en récréation, moi j'allais au CDI pour photocopier, découper, faire des paragraphes et entreprendre l'écriture de mon propre livre sur le sujet. C'est au collège que c'est ajouté ma passion pour la Grèce antique et la mythologie puis un peu plus tard pour l'histoire de façon générale.

Durant ma deuxième année de master je suis tombée enceinte de ma fille. Après avoir enchaîné des petits contrats, avoir été technicienne de fouilles puis responsable de secteur j'ai abandonné ma truelle et je suis devenue professeur des écoles. J'ai fait ce métier durant 4 ans puis je me suis réveillée un jour en souhaitant une vie plus alignée, c'est alors que j'ai pris la décision de déménager à l'autre bout de la France.

 

J'ai 27 ans au moment de mon installation dans le sud-ouest et je tombe enceinte de mon fils. Je décide d'enclencher le pas et de profiter de mon congé parental pour devenir naturopathe et sophrologue.

Comme pour l'archéologie, j'aime étudier le terrain dans sa globalité, remettre du sens et comprendre l'histoire d'une personne. Puis la voie s'est ouverte et je me suis engouffrée dedans : spécialisation en accompagnement à la grossesse, formation de magnétisme universel, gynécologie holistique, périnatalité, féminin sacré et cercles de femmes, Rebozo, oeuf d'obsidienne, libération émotionnelle sans parler de ma passion dévorante pour les plantes, les huiles et la psychologie archétypale. Dernière formation en date, Astrologie humaniste et depuis 2 ans psychogénéalogie et mémoires transgénérationnelles.

A titre personnel, j'explore depuis quelques années un chemin d'éveil spirituel autour de Marie-Madeleine et des Mystères de l'Égypte.

le souffle de vie

Mélanie_Nature.jpg

La sophrologie a été cette pratique qui a bousculé radicalement ma vie. Alors certes, ma rencontre avec la naturopathie fut une révélation mais lorsque j'ai débuté ma formation en sophrologie ça a été une évidence. Je me souviens encore de ma première séance. Je ne savais pas à quoi m'attendre, j'en avais entendu parlé comme technique de libération émotionnelle mais j'étais loin de m'imaginer qu'en réalité c'était plus que cela.

"Je respire donc je suis"...une phrase que j'aime répéter tel un mantra. Loin de moi l'idée de contre dire Descartes mais la respiration fait mon être, autant que la pensée. Oui notre respiration fait ce que nous sommes. Et j'irai même plus loin, elle est capable d'altérer nos pensées.

La respiration je l'appelle Souffle de Vie. Et en effet, pour vivre il nous faut respirer. Mais qu'en est-il lorsqu'il s'agit d'exister ? De se déployer, de créer, de prendre sa place, de manifester ?

Le Souffle est à l'origine de toutes choses. Il nous permet l'éloquence et la parole, il est à l'origine du verbe créateur et de la voix, il permet ainsi la manifestation.

Le Souffle est à l'origine de la santé physique. Il permet l'oxygénation des cellules et des organes. Le Souffle est intimement lié à l'émotionnel. Il permet la libération, la digestion et la dissolution de nos émotions, il permet la gestion de la douleur.

Dans une période où notre souffle est muselé et ce depuis deux ans maintenant, il est temps de respirer non plus seulement pour vivre machinalement mais bel et bien pour exister et être.

Respirez, vous êtes vivant

bottom of page